Comment apprendre vos répliques sur le bout des doigts ?


Professionnels ou amateurs des planches, connaître la réplique pour incarner son personnage et faire vivre celui de votre comparse est nécessaire. Il arrive cependant de buter sur une phrase, celle-ci se dérobe, refusant de suivre le parcours de la remémoration et de sa restitution. Travailler son texte, le camper exige une excellente mémoire, certes. Outil précieux pour quiconque se destine à briller sur scène, la mémoire est un muscle qui s’entretient par une lecture assidue de la pièce, des annotations et des outils en ligne.

La mémoire, un outil précieux pour l’acteur

La plupart des spectateurs s’extasient devant la maestria lorsque le comédien déclame une longue tirade. Pourtant, la mémoire n’est qu’un outil pour celui qui brûle les planches. Le talent de l’interprétation d’une pièce ou d’une scène ne réside pas dans la capacité mnésique à court ou long terme. Et quand bien même vous hésitez à rejoindre une troupe, car vous avez « la mémoire qui flanche », sachez qu’elle n’est qu’un muscle à travailler et à entretenir.


Apprendre vos répliques, c’est utiliser à bon escient la fonction mémorielle de votre cerveau et ses processus d’encodage, de stockage et de récupération. Bien souvent, nous savons, nous avons retenu, mais nous n’arrivons pas à récupérer l’information. C’est alors le trou de mémoire, les mots sur la langue qui se dérobent, et le trac qui refait surface quand le mécanisme mnésique s’enraye.


4 astuces pour retenir plus facilement vos répliques

Avant de retenir le texte, les déplacements, les indications et d'enfiler le costume qui vous permettront d’incarner votre personnage, vous devez :

  • Lire toute la pièce ;

  • Annoter vos répliques ;

  • Apprendre vos dialogues ;

  • Vous protéger du trou de mémoire.


1. Une lecture assidue

Étape fondamentale de l’apprentissage d’une pièce de théâtre, d’un one man show, d’une scène cinématographique, ce n’est pas une lecture unique du script qu’il vous faut faire, mais plusieurs. Car lire le texte, c’est se familiariser avec le rôle, embrasser ses qualités et ses imperfections, le laisser prendre vie dans votre future interprétation. Lisez la pièce d’une traite la première fois, puis, imprégnez-vous de chaque mot, chaque phrase, laissez couler en vous les sensations que vous procure le manuscrit. Lisez également à haute voix et laissez votre mâchoire mémoriser le chemin articulatoire du texte sans vous poser de question. Enfin, échangez avec vos partenaires de jeux, le metteur en scène si des situations vous paraissent ambigües ou si leur sens vous échappe pour la construction de votre personnage et de son histoire.




2. Annotez vos répliques

De nombreux comédiens et acteurs annotent le script reçu. Photocopiez les textes vous offre de les commenter, les raturer, d’installer les repères émotionnels nécessaires à la mémorisation. En surlignant les différents passages, vous donnez à votre cerveau un aperçu du travail à réaliser. Annotez vos répliques, relevez les mots importants, interrogez ceux dont le sens vous laisse perplexe vous permettra de mieux cerner votre personnage, d’apprendre à le connaître afin de l’incarner sans fausses notes sur la scène.


3.Se plonger dans l’apprentissage des dialogues et de vos répliques

Ce n’est qu’après avoir lu et relu la pièce que vous plongerez dans le travail de révision de vos répliques. Soyez patient et commencez par lire plusieurs fois votre réplique ou votre tirade. Puis, remémorez-vous ses moindres mots. Une fois celle-ci retenue, passez à la suivante. Ne forcez pas votre cerveau et restez raisonnable en vous imposant une page à apprendre par jour. Appuyez-vous sur votre sommeil pour consolider la mémorisation de vos textes : avant de vous endormir, répétez vos répliques et laissez Morphée agir.


4. Ne laissez pas la scène et le trac vous déstabiliser

Beaucoup l’ignorent, mais apprendre son texte de manière statique, allonger dans son lit ou caler dans son fauteuil demeure la porte ouverte au trou de mémoire sur scène, en particulier lors de la première. L’espace, le regard des autres, les mouvements sur la scène ou dans les rangs du public et les sensations qui s’éveillent en nous détournent notre cerveau et notre mémoire. Afin de pallier la frustration de « connaître son texte sans pouvoir le déclamer », apprenez la diversion. Récitez et répétez à haute voix vos répliques en marchant, en réalisant votre ménage, en occupant votre corps par une activité manuelle.


Enfin, si vous butez toujours sur le même mot ou phrase, associez-lui un autre mot qui vous revient plus naturellement ainsi qu’un geste, ainsi, vous finirez par finalement retenir cette réplique qui vous échappe.


Des outils en ligne pour retenir ses répliques

L’univers numérique a rejoint lui aussi les planches pour assister professionnels et comédiens amateurs à apprendre leur réplique seuls et ainsi retrouver du temps pour donner corps au personnage qu’ils incarneront sur scène. Tout comme pour l’enseignement d’une langue, certaines s’appuient sur la répétition et la difficulté progressive afin d’aider les élèves dans l’apprentissage et la mémorisation. L’une d’entre elles, Imparato, a noué un partenariat avec le cours Florent et vous permettra de répéter, et aussi d’annoter vos textes.


Imparato comme une « Italienne » : la voix synthétique et désincarnée ne remplacera bien évidemment pas la répétition et le jeu avec vos partenaires, et vous offre d’enregistrer votre texte de manière neutre, à l’italienne. Application française développée par des comédiens professionnels et amateurs, elle est gratuite lorsque vous travaillez les chefs-d’œuvre de Labiche, Musset, Feydeau ou Molière. Si vous souhaitez apprendre une pièce qui n’appartient pas au domaine public, le tarif est de 14 € 99 mensuels.


Script Rehearser : disponible sur le Google Play Apps, cette application autrefois gratuite propose actuellement un abonnement de 6,99 $ à 29,99 $ en fonction de l’article téléchargé. Un essai gratuit de 30 jours de ses fonctionnalités pour les professionnels vous permettra de la tester. Vous pouvez enregistrer votre propre voix, télécharger la pièce de théâtre sous format PDF, la personnaliser et la partager. Côté répétition, vous pourrez distinguer vos répliques des autres, jouer le script entier ou passer à votre réplique suivante.


Run Lines With Me : gratuit lorsque vous vous inscrivez, l’outil vous offre de tester dix enregistrements avant de l’adopter. Cependant, elle n’est disponible que dans l’Apple Store et est destinée aux utilisateurs d’Iphone et d’Ipad. Même si l’application bénéficie d’un retour d’utilisateur satisfaisant, il vous faudra enregistrer l’ensemble des dialogues. Bien que ce travail puisse apparaître fastidieux, il participe aussi à la mémorisation de votre texte.


Travaillez votre mémoire n’importe où

Si les applications numériques permettent d’exercer l’apprentissage de vos répliques dans le bus, le métro ou chez vous, n’oubliez pas également de vous appuyer sur les délicieux petits instants de la vie pour vous remémorez votre texte et :


  • Profitez d’un mot de votre texte prononcé par un inconnu à la terrasse d’un café pour déclamer votre réplique.

  • Associez toujours une clé pour les répliques qui vous donnent du fil à retordre.

  • Travaillez par tranche de 30 minutes à 1 h 30 maximum, au-delà, prenez une pause, respirez, faites autre chose.

  • Pratiquez des italiennes avec les autres comédiens de la troupe.


Enfin, demandez aux comédiens qui vous accompagnent sur les planches leurs trucs et astuces pour retenir un texte.


Quelles techniques employez-vous pour retenir vos répliques ? Utilisez-vous également des applications ?

Article rédigé par I scribe Web sous le regard intransigeant de Rosie la minette.

Post en avant
Articles récents
Archive
Recherche par tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square