Le format long en improvisation théâtrale

Cet article présente les différents spectacles d'improvisation théâtrale et plus particulièrement le format long.




L'improvisation théâtrale c'est quoi ?

Faire du théâtre d'improvisation consiste à raconter une histoire le temps d'un spectacle. Dans ce spectacle, il peut y avoir un ou plusieurs personnages. La représentation peut se faire devant un public présent physiquement, comme au théâtre, mais aussi absent physiquement. Il existe, par exemple, des séries improvisées : la série « Empreinte » de la compagnie : Les eux. Des spectacles pour la télévision : "Whose line is it anyway" sur ABC, États-Unis. Des épisodes sur les plates-formes de diffusions : "Middleditch and schwartz" sur Netflix. Des spectacles en direct par visioconférence : théâtre de l'Improvidence à Lyon. Les histoires racontées peuvent durer 5 secondes, 1 minute, 30 minutes, 1 heure ou à l'infini. Il n'y a pas de règles, pour le temps de l'histoire. Dans la majorité des spectacles, le format le plus long sera de 1h30.


L'improvisation théâtrale, quelle histoire ?

L'improvisation théâtrale existe depuis de nombreuses années. Elle a longtemps été utilisée par les comédiens de théâtre dit « classique » ou « à texte » comme exercice pour des répétitions de pièces de théâtre. C'est à la fin des années 50, à Chicago, que l’enseignante de théâtre Viola Spolin révolutionne la discipline et écrit de nombreux livres de théâtre, dont le célèbre « Improvisation for the theater ». Viola Spolin a créé et utilisé les jeux de l'improvisation dans le but d'accentuer la spontanéité et la créativité des comédiens. C'est à la fin des années 60 que le premier format long a été inventé par le metteur en scène Del Close, aux États-Unis. Ce spectacle s'appelle le « Harold ». Aujourd'hui, il existe une multitude de formats de spectacles. Des troupes de comédiens professionnels et amateurs se sont spécialisées dans l'improvisation et des théâtres sont uniquement dédiés à l'improvisation.


Quels sont les différents formats de spectacle d'improvisation ?

Il existe autant de formats que de troupe de théâtre. Les compagnies se sont emparées du potentiel de créativité et ont inventé des formes théâtrales très diverses. Les thèmes et les genres sont variés. Voici quelques exemples :

• L'enquête policière

• Le cabaret d'improvisation

• La comédie musicale

• La comédie romantique

• La sitcom

• Le spectacle engagé (le féminisme, les relations, la mort, etc.)

• Le théâtre citoyen / théâtre forum

• Le catch / match d'improvisation


Tous les spectacles sont catégorisés en fonction de la durée des histoires. On les appelle tout simplement : Le format court, le format moyen et le format long.


Qu'est-ce que le format court en improvisation ?

Le format court est un spectacle dans lequel les comédiens vont enchaîner des histoires courtes (entre 1 et 5 minutes). La durée totale du spectacle est de 1h30 environ. C'est le format le plus connu par le grand public en improvisation. Il a connu un âge d'or dans les années 90 avec des spectacles comme le match d'improvisation. Performance créer au Québec où deux équipes de 6 comédiens s'affrontent dans un décor de patinoire. Le public va écrire des thèmes sur de petits papiers pour inspirer les artistes. Les spectateurs votent pour les meilleures improvisations et ils peuvent, si la prestation ne leur convient pas, jeter (en toute bienveillance) des chaussons sur la scène. L'ensemble du show est encadré par des comédiens impitoyables, habillés en tenue d'arbitres de sport.


Qu'est-ce que le format moyen en improvisation théâtrale ?

Le format moyen est un spectacle qui présente 3, 4 ou 5 histoires de 20 minutes qui traitent d'un même thème. Les histoires peuvent ne pas avoir de rapport les unes avec les autres ou elles peuvent avoir des points communs, comme des personnages, des relations (exemple : les 3 histoires parlent d'une rencontre amoureuse), un lieu, etc. Ce format est souvent utilisé pour varier les situations présentées au public. Il a l'avantage d'être moins difficile à jouer que le format long. Les histoires sont simples d'un point de vue narratif, ce qui laisse plus de temps pour développer d'autres aspects comme l’interprétation des personnages ou la mise en scène. Beaucoup de comédiens commencent par jouer des formats moyens avant de se lancer dans le format long.


Qu'est-ce que le format long en improvisation ?

Le format long est un spectacle qui raconte une seule histoire d'une durée de 1h00 à 1h30, c'est une pièce de théâtre improvisée. Il s'est beaucoup développé en France à partir de 2010. Aujourd'hui, le format long est l'un des formats les plus appréciés par les compagnies de théâtre, car il ouvre un champ de créativité immense pour les artistes. Certains spectacles sont joués toutes les semaines dans de grands théâtres par exemple : le théâtre Trévis à Paris. La discipline est aujourd'hui reconnue et intégrée dans le programme des comédiens de la comédie française. Pour réaliser cette performance, les comédiens travaillent leurs techniques et particulièrement les notions de structures narratives.


Quels sont les avantages de respecter une structure narrative ?

L'utilisation d'une structure vous permettra de laisser plus de place à votre créativité. En effet, lorsque vous improvisez une pièce de théâtre, il y a beaucoup de choses auxquelles vous devez penser et l’une des plus importantes est : "Qu’est-ce que je raconte ?" Lorsque vous êtes en jeu et que vous vous posez la question : “Comment faire avancer l’histoire dans la bonne direction ?” vous monopolisez beaucoup d'énergie cognitive qui n’est pas utilisée à autre chose comme “Comment je vais répondre à cette réplique ?” ou “ Comment je vais me placer sur scène ?”. Il arrive aussi que le temps de réflexion soit fait par les comédiens lorsqu'ils sont en coulisse. Résultats : le comédien, lorsqu'il réfléchit, n’est plus du tout attentif aux autres comédiens sur scène. Il va rater des éléments importants de l’histoire. Après avoir trouvé la réponse à la question “Comment faire avancer l’histoire dans la bonne direction ?”. Il va faire sa proposition dans la scène suivante, mais cette dernière sera sûrement incohérente avec le reste de l’histoire, car le comédien aura raté des informations importantes.


Quelques exemples de structure narrative :

Tout d’abord, il faut savoir qu’aucune structure n’est parfaite. Il existe plus d’ un million d'histoires et plus d’un million de manières de les raconter. Chaque étape d’une structure peut être modifiée, supprimer ou déplacer. En revanche, dans les structures qui existent, on retrouve des éléments importants qu’il est essentiel de ne pas manquer.


La plus célèbre : Le voyage du héros, créé par Joseph Campbell puis amélioré par Christopher Vogler

Structure en 12 étapes :

1 : Le monde ordinaire

2 : L’appel à l’aventure

3 : Refus de l’appel

4 : Rencontre avec le mentor

5 : Traversée du seuil

6 : Test alliés et ennemis

7 : Approche

8 : Crise

9 : Récompense

10 : Retour

11 : Résurrection

12 : Retour avec élixir



D'autres exemples :

- John Truby : Anatomie du scénario.

- Jill CHAMBERLAIN : The nutshell technique pour une comédie

- Eric Edson : Story solution

- Michael Hauge : Structure du voyage visible


En conclusion


Suivre une structure narrative permettra aux comédiens de savoir ce qu’ils jouent et à quel moment dans le spectacle : est-ce qu'il vaut mieux “ étirer " cette scène ou au contraire passer à l’étape suivante ?. De plus, tous les comédiens seront sur la même longueur d’onde. Chacun sait où il en est dans le spectacle et va pouvoir consacrer son énergie cognitive à d'autres choses comme la mise en scène ou l'interprétation de son personnage. Beaucoup de compagnies jouent des spectacles "long format" sans avoir travaillé la structure. Nous avons tous vu beaucoup de films, lu beaucoup de livres ou entendu beaucoup d'histoire. La structure narrative est donc encrée naturellement en nous et c'est pourquoi il est possible de faire du théâtre d'improvisation sans conscientiser le fait que nous jouions en suivant naturellement une structure narrative. Néanmoins, l’étude de ces techniques permet d'améliorer grandement la qualité d'un spectacle et particulièrement d'un format long en improvisation théâtrale.

Post en avant
Articles récents
Archive
Recherche par tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square