Le costume de théâtre : connaissez vous son histoire ?

Le costume de théâtre est considéré comme un moyen de se métamorphoser. C’est un accessoire de prédilection dans le monde de la scène. Cette tenue atypique se charge souvent d’une touche irréelle par rapport à sa signification, son symbolisme ou encore son code. Cela permet ainsi aux comédiens d’entrer parfaitement dans la peau de leur personnage respectif.



D’où peut bien provenir ce type de vêtement particulier ? Découvrez dans cet article l’histoire incroyable du costume de théâtre !

L’histoire du costume de théâtre

L’utilité des habits est incontestable en société. Sur la scène, par contre, le costume de théâtre tient une toute autre proportion. C’est un outil important, un véritable langage physique et concret pour transmettre un message défini. C’est un accessoire essentiel pour donner un aperçu de la difficulté ou la complexité d’un personnage ou d’une scène.

En d’autres termes, le costume de théâtre est donc un élément qui aide le public à libérer son imagination. Une invitation à interpréter et modéliser l’acte théâtral qui se passe. À noter simplement que l’intrigue, le sens et le but du costume dépendent entièrement du scénario et du metteur en scène.

Depuis la création du théâtre, le costume a toujours eu une place importante dans cette activité.

Un petit retour dans l’antiquité

Au XVe siècle : les illustrations commencent à montrer le costume théâtral comme un vêtement qui distingue l’artiste de son public.

  • Les jongleurs sont des artistes pouvant être des danseurs, des acrobates, des musiciens ou des fous. Pour s’affirmer, ils mettaient souvent des vêtements moulants, aux couleurs vives, imprégnés de motifs inspirés de la mode byzantine.

  • Les acrobates, par contre, se démarquaient par des costumes très voyants mettant en valeur leurs corps qui sont à la base interdits par le clergé. Ces comédiens utilisaient des accessoires comme des bonnets d’âne, des robes de juges, de moines, ou d’autres personnes d’autorité. Ces costumes « non quotidiens » ont évidemment été utilisés dans le cadre de représentations théâtrales.

  • Les comédiens, quant à eux, portaient des costumes plus simples comme des tuniques. Cela leur permettait d’arborer l’apparence de nombreux personnages comme des esclaves, des voyageurs, des simples citoyens ou des professionnels.

  • Pour assurer le chœur, les responsables correspondants portaient des coryphées, ils portaient une sorte de robe et étaient maquillés et portaient des postiches. Pour tous les accessoires, ils utilisaient des perruques et des masques pour les différentes expressions du visage.

De l’Antiquité jusqu’au milieu du XVIIIe siècle : l’habillage des actrices se faisait de la manière la plus somptueuse possible. Ceci en héritant des habits de cour de leur protecteur, affichant ainsi des signes de richesse.

Au XVIIIe siècle : les représentations théâtrales ont longtemps été présentées en habits de la cour. Cependant, les gens ne pouvaient plus reconnaître la classe sociale du personnage. Pour les comédies et les farces, les costumes se sont inspirés des théâtres italiens et ont ainsi adopté plus de couleurs. À partir du XVIIIe siècle, les costumes théâtraux ont connu une petite révolution en devenant plus naturels, authentiques et plus proches des personnages. Ceci a commencé à mettre fin à la traditionnelle robe de cour.

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, les costumes de théâtre s’utilisent encore. Ce sont des accessoires ancrés dans la réalité de la scène qui sont utilisés dans les pièces par les écoles de théâtre. Ce n’est donc pas étonnant de voir des représentations avec des vêtements de l’époque ou des déguisements atypiques. Le but étant de ramener le public à une date ou une époque précise pour mieux apprécier la scène.

Ainsi, lorsque le théâtre se déroule dans le passé, le metteur en scène peut décider de respecter l’époque. Il peut de ce fait concevoir des costumes authentiques pour donner une touche plus réaliste du scénario. Il peut aussi miser sur l’anachronisme en répétant une histoire passée, mais placée dans le présent pour mieux toucher le public.

L’utilité du costume de théâtre

Le costume de théâtre joue un rôle d’identification qui est le vecteur d’une pensée véhiculée par les mots. Il stimule le jeu des acteurs et l’imagination du public. C’est un moyen donné à l’acteur pour rendre sa présence plus éloquente et réaliste.

Ainsi, avant d’entrer en scène, chaque comédien doit alors d’abord apprivoiser son costume et se l’approprier. Cela permet de rendre la scène plus naturelle, authentique et bien réaliste.

Habituellement un costume de théâtre est efficace quand celui-ci :

  • Évoque l’époque de la pièce ;

  • Traduit l’appartenance sociale du personnage ;

  • Décrit la profession du personnage ;

  • Sous-entend l’âge du personnage ;

  • Affirme le sexe des personnages.


Post en avant
Articles récents
Archive
Recherche par tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square