La place des animaux dans les pièces de théâtre



La place des animaux dans les pièces de théâtre n’est pas toujours la même. Elle suit des codes différents en fonction des époques et des auteurs. En effet, l’utilisation des animaux ne se limite pas seulement à la métaphore, mais a une grande portée symbolique dans la relation avec l’humanité. Découvrez ainsi pourquoi les auteurs de pièces de théâtre font appel aux animaux et quelle est la place réelle de ces derniers dans ces œuvres.


Une place comme accessoire de décor

Les animaux tiennent souvent des rôles différents dans la vie de l’homme. Les pièces de théâtre et notamment leurs auteurs ont apporté leur vision des choses par rapport à la place des animaux. De manière générale, on peut dire qu’un animal sert comme élément permettant de capter l’attention des spectateurs.


Dans l‘histoire du théâtre, de nombreuses pièces ont d’ailleurs utilisé ce stratagème pour attirer la foule. On peut citer par exemple le fameux âne volant, glissant sur une corde tendue, dans Le château des Lutins en 1718.


Il faut noter qu’à l’époque, le Code Civil ne faisait pas de différence entre un animal et un objet. La protection et le bien-être des animaux étaient encore des concepts inconnus. Bien évidemment, avec l’évolution des mentalités, ce genre de théâtres a disparu. Toutefois, aujourd’hui, l’animal est toujours utilisé comme un simple élément de décor pour attirer le public. Comme en témoigne le cheval dans la pièce Calamity Jane de Jean-Noël Fenwick qui n’est utilisé que pour amener les comédiens sur la scène. Les chevaux servent ainsi à apporter du panache, les chiens et les chats apportent eux de la tendresse, etc.


Les animaux apportent du réalisme

Rien de tel pour représenter un animal qu’un vrai animal. En effet, certaines pièces représentent l’animal à travers d’objets et accessoires ou même interprété par des hommes. Une mise en scène qui parfois ne met pas en valeur la place de l’animal dans la société.


Cependant, si l’animal a été pendant longtemps considéré comme élément de seconde zone, les auteurs ont apporté une autre dimension à ces êtres vivants. Ces derniers sont effectivement bien plus présents dans les pièces et pas en tant que simple figurant, mais comme vrai acteur. Ceci permet d’apporter beaucoup plus de réalisme aux différentes scènes. D’ailleurs, aujourd’hui avec des spectacles tels que les théâtres équestres, c’est l’animal qui est mis au-devant de la scène.


Les animaux pour faire rêver les spectateurs

Dans les cirques et autres spectacles mettant en évidence les animaux, les spectateurs viennent généralement en masse pour admirer les prouesses de ces derniers. A l’image de ces spectacles, les pièces de théâtre proposent aussi aujourd’hui une présence bien active des animaux sur la scène. Ceci bien évidemment afin de faire rêver le spectateur grâce à la beauté animale.


Apporter un animal qui sautille, rampe, se roule en boule et qui fait des grimaces permet d’apporter une touche agréable sur une scène de théâtre. Un ou des animaux présents dans une pièce de théâtre permettent ainsi d’amener le public dans un rêve éveillé.


Bien sûr, les animaux dans les pièces de théâtre font divertir le public

Généralement, les animaux sont surtout présents dans les spectacles pour enfants, que ce soit pour divertir ou même pour éduquer. Actuellement, les animaux sont de plus en plus utilisés dans les pièces à spectateurs adultes. Ces derniers étant plus motivés par le besoin de divertissement, d’amusement et d’émerveillement avec d'excellentes sonorités musicales.


Utiliser un animal en théâtre est donc un excellent moyen pour éblouir, enchanter et donner du sourire au public, tel « un enfant heureux ». Bien évidemment, dans ce genre de cas, certains animaux sont utilisés plus que d’autres, en fonction de l’époque.


Le singe

C’est l’un des premiers animaux qui a connu une grande notoriété dans le monde du théâtre et notamment au XIXe siècle. L’un des plus célèbres étant Jocko dans la pièce Jocko ou le singe du Brésil.


Le succès rencontré par cet animal est dû en grande partie à son apparence similaire à l’être humain. Sautant de branche en branche, grimaçant, singeant le public, le singe présente une grande palette de qualité pour divertir et faire rire le spectateur.


L’âne

L’âne fait également partie des animaux les plus utilisés dans le cadre de divertissement pour le public et notamment les pièces de théâtre. Il est effectivement un animal facile à dresser et donc facile à contrôler. Un grand avantage pour les metteurs en scène dans le cas des actions parfois difficiles à exécuter.


En outre, c’est aussi un animal qui dispose d’une fonction symbolique. Malin, diabolique, patient, courageux, paresseux, ignorant, l’âne peut symboliser différents caractères et aspects des êtres vivants.


Les animaux de compagnie

De nombreuses pièces de théâtre modernes proposent de nos jours des animaux domestiques dans le but de divertir. Ils permettent de toucher des sentiments d’émerveillement et une perception d’autrui à partir d’une représentation affective. L’animal mis en scène a donc pour rôle de rassurer et de ramener le public à son enfance.


Post en avant
Articles récents
Archive
Recherche par tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square