Petite Interview par Le Théatrologue

13.04.2020

 Tout d'abord qui es-tu ? Peux-tu nous parler de toi en quelques mots ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je suis Denis Cressens.

Savoyard d’origine, après avoir vécu 30 ans à coté de Grenoble, des aléas de vie pro (toujours bien connu des quinquas de ce pays qui se targue d’être celui des droits de l’homme) m’ont contraint à m’expatrier nu sur le bord de la méditerranée : il y a pire je sais, passons… A ce jour j’ai commis trois livres et une trentaine de pièces de théâtre dont 17 ont été créées par près de 70 cies (essentiellement amateurs) Distributions (1 à 15 souvent modulables), Thèmes, Genres variés d’une durée d’environ 90’, trois pouvant être interactive.

Quelle a été ton émotion, lorsque tu as découvert le théâtre pour la première fois (indépendamment de tes propres pièces) ? C’était à quelle occasion ?

 

J’étais en 6ième Je pense que c’est une pièce de Molière interprétée par les grands de st François de Salle à Chambéry…Je crois bien que c’était L’Avare…. Ce fut le début d’une longue route avec le spectacle vivant, celui qui se remet en question à chaque représentation (je n’aime pas trop le cinéma)…Je fus un assidu de « Au théâtre ce soir » , puis lorsque mon emploi du temps permettait, plus tard, de salles parisiennes….j’avais fait l’acteur amateur entre 18 et 23 ans puis le business ,la vie….

Qu’est-ce qui, un jour t’a décidé à écrire ta première pièce ?
 

Comme dit précédemment, alors que soudain j’étais devenu professionnellement obsolète et que mes cv restaient désespérément sans réponse (même mes propositions de travailler 6 mois gratos pour remonter une équipe en perdition…même dans un autre domaine que la pharmacie…) Je me suis mis à l’écriture. Un premier ouvrage sur La Com’, partie de mon ex job publié en 2004 et je m’honore d’en vendre toujours 1 à 2 par mois actuellement…Puis un premier roman en 2005, lauréat 7 ans plus tard du Lions Club (ou je ne connaissais personne !!) …Là-dessus je fais connaissance de ma compagne actuelle qui me suggère d’écrire du théâtre et je tente donc ce que je pensais infaisable : écrire  du théâtre. Ainsi est née « La Journée du Boss « fin 2005…Au même moment naissait Le Proscenium.com sur lequel j’inscrivais cette pièce et me mettais sur mon second roman. Surprise, surprise quelques semaines plus tard un appel téléphonique de Québec…Le club théâtre d’une école voulait lire la suite de l’extrait et, et ils l’ont joué plusieurs fois : j’en revenais pas , mais j’ai mordu à l’hameçon et je me suis mis à en écrire quelques autres….

 

Qu’as-tu ressenti lorsque pour la première fois une de tes pièces a été créée sur scène ?
 

Fierté non pas, je l’avais été de ma vie pro et la fin m’avait guéri de ce genre de ressenti… Une bouffée de plaisir oui : je n’étais plus dans le camp des perdants, quelque chose refonctionnait…Un regret je n’ai pu assister qu’à peu de représentations de mes pièces pour des questions de géographie….

 

Quelle est la pièce dont tu es le plus fier ?

 

Fier je me méfie, m’en suis expliqué plus haut……. « Mort pour » qui fut interprétée à plusieurs reprises tant dans le Nord de la France qu’en Belgique dans le cadre de commémorations des dernières guerres ….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ton pire souvenir théâtral ?

 

"1+1=3vu jouée en Suisse en 2007 par une troupe dont les gens ne connaissaient qu’à peine le texte….

 

Qu’est-ce qui t’anime, en règle générale, dans l’écriture ?

 

En premier lieu une occupation qui a réussi à se substituer à une vie pro naguère trépidante…Une résilience, forcément…et un rêve fou auquel je crois comme au premier jour de l’écriture, me refaire économiquement parlant , c’est toujours à venir…

 

Si tu n’avais pas été Denis Cressens auteur de pièces de théâtre, quel auteur de théâtre aurais-tu aimé être ? Pourquoi ?

 

Ça me semble une question prétentieuse car je ne suis Ni Molière, Ni Feydeau, ni Guitry, ni Labiche juste moi témoin d’une société turbulente, tristement souvent….

 

Quel est ton projet le plus proche ?

 

D’autres textes à écrire, mais actuellement l’atmosphère pesante recouvre ma page blanche, ça va passer…

 

Y’a-t-il un projet qui te tient à cœur et que tu n’as pas encore pu réaliser ?

 

Que quelques pros s’emparent d’un ou plusieurs textes…déjà qu’ils me répondent…ah oui la courtoisie n’est pas le point fort de ce milieu…

 

Y’a-t-il un projet qui te tient à cœur et que tu penses ne jamais pouvoir réaliser ?

 

Non, je persisterai à faire connaitre jusqu’au dernier souffle…Après tout mes 17 pièces créées à ce jour l’ont toutes été par des gens que je ne connaissais pas… Bon, ils sont amateurs c’est ainsi !

 

Pour finir, peux-tu nous dire quel est ton proverbe ou ta citation de chevet ?

 

Citation de chevet me parait prétentieux, je dirais : "La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber mais de se relever à chaque chuteConfucius.

Et une autre pour la route : La Gravité est le Bonheur des Imbéciles" Montesquieu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin :

 

 

Pour aller plus loin vous pouvez vous rendre sur la page perso de Denis Cressens et y découvrir toutes ses pièces :  https://www.mes-pieces-de-theatre-a-jouer.com/du-theatre-a-jouer

 

Vous pouvez bien sûr réagir, commentez, aimez, partager les interviews des auteurs...


Vidéo : Teaser de "La 4ème comédie" par la compagnie Tim & Co

La 4 ièm Comédie par la Cie Tim et Co (teaser) : https://youtu.be/Jdx2Eppku3s

 

Please reload

Post en avant

Théâtre Contemporain hydre tentaculaire

01/11/2017

1/3
Please reload

Articles récents

July 14, 2015

Please reload

Archive